Belle-île-en-mer entre quatre murs

De la prison politique à l’éducation surveillée

De 1848 à 1977, à Belle-île-en-mer, plusieurs milliers de personnes, des adultes, mais surtout des enfants et des adolescents, furent maintenus en détention. Insurgés de juin 1848, communards, jeunes colons et pupilles, tous connurent là, pour des raisons différentes, la souffrance de l’isolement et de l’incarcération.

Grâce aux travaux d’historiens, aux journaux d’époque, aux documents photographiques communiqués par la Protection judiciaire de la jeunesse (Ministère de la Justice), et grâce aux archives du Morbihan, l’association La Colonie peut raconter l’histoire de ces « invisibles ».

Francis Villadier, président de l’association La Colonie, nous livre le récit de 150 ans d’histoire de l’institution pénitentiaire de Haute Boulogne, dans un ouvrage publié par Jadis Editions, « Belle-Ile-en-mer entre quatre murs ».

Vous voulez témoigner ?

Vous avez été amené à vivre, travailler, observer la colonie pénitentiaire puis l’Institution Publique d’Education surveillée (IPES). Vous avez rencontré des personnes qui y ont été envoyées comme colons, qui y ont été éducateurs, ou qui étaient en relation avec l’institution judiciaire. Si vous voulez témoigner ou nous faire connaître des documents, écrivez-nous.

En savoir plus

Vous êtes enseignant ?

Site extérieur : ouvert tous les jours, en accès libre.
Vous êtes enseignant ou éducateur ?
Vous voulez faire découvrir le site de la colonie pénitentiaire à vos élèves ou aux jeunes que vous accompagnez ?
Contactez-nous.

En savoir plus